Chapitre 55

Le retour au Hermes fut plus rapide. Mon corps commençait à se réhabituer à l’effort physique, ce qui se ressentait sur mon agilité et mon endurance. Une fois sur place, je vérifiais l’état du panneau solaire et des batteries. Le faible niveau de celles-ci n’était guère encourageant. Cela confirmait ce que j’avais soupçonné : l’ensoleillement était plus faible qu’auparavant. Il était probable que nous arrivions dans une saison semblable à l’automne. Alors que j’ajustais l’orientation du panneau, cette constatation me laissait un sentiment mitigé. D’une part, j’allais connaitre autre chose que les saisons chaudes et expérimenter ce que pouvait être l’hiver sur cette planète. Continuer la lecture

Chapitre 54

Mes premiers essais en matière de cuisson et conservation de la viande n’avaient pas été une réussite. J’avais été malade comme une chienne en vomissant tripes et boyaux. Je n’avais pas fait tout de suite le rapprochement de cause à effet, mais j’appris par la suite qu’on ne dispose que de quelques minutes sur cette planète avant que les insectes ne viennent pondre leurs œufs dans les tissus encore chauds. Même cuite, la viande devenait presque toxique. Je m’étais donc rabattue sur les baies et les plantes environnantes en attendant de trouver une solution à mon petit problème. Zoé aurait sans doute trouvé la réponse en une nano seconde, mais, dans l’état actuel de ses batteries, je ne voulais pas gaspiller inutilement de l’énergie. De plus, j’aimais bien les défis et résoudre mes problèmes par moi-même. Ce ne fut qu’au bout de bien des tentatives, d’observations et de constatations, que je compris comment opérer. Les premières fois, je ne m’étais pas préparée à l’éventualité de trouver un animal et encore moins à pouvoir chasser. Continuer la lecture